data-ad-format="auto">

Le véhicule d’un chauffeur VTC doit répondre à certaines contraintes. La voiture doit être suffisamment spacieuse et luxueuse pour être admissible, le choix se fera parmi les grandes routières comme les BMW série 3 ou la Peugeot 508. Le métier diffère de celui du chauffeur de taxi par son accessibilité et la prise de réservation qui se fait via une application installée sur le téléphone mobile du client.

La qualité du service : la clé de la réussite des compagnies de VTC et de leurs chauffeurs partenaires

Pour préserver la qualité du service dans le secteur VTC, il est important pour les chauffeurs de disposer d’un vehicule haut de gamme. Suite à l'échec des négociations avec Uber leader des sociétés de plateformes VTC, qui assurent la mise en relation avec les clients, l'état va probablement imposer un tarif minimum pour permettre aux chauffeurs détenteurs de la carte professionnelle de recevoir un paiement satisfaisant. Dans ce contexte, opter pour la location d’une voiture VTC est un mode de gestion efficace et économique pour un chauffeur privé qui permet de dégager des revenus rapidement.

Les plateformes VTC encadrées par la loi contribuent à la qualité du service

Pour obtenir une carte professionnelle VTC un chauffeur privé doit en faire la demande au préfet du département du lieu de son domicile. Ensuite il devra constituer un dossier de pièces justificatives pour l'inscription au registre VTC comprenant l'attestation de capacité financière d'un montant minimum de 1 500 €. Il devra réussir un examen et ensuite le conseil d'état définit les modalités de formation de la profession. Le service de mise en relation de chauffeurs créé par Uber et regroupant d'autres entreprises du numérique prévoient un tarif forfaitaire pour des courses avec un véhicule VTC. La location d’une voiture VTC permet de choisir entre routière luxueuse ou van spacieux.

location voiture VTC